En avril 1754, les Français détruisent le fort Prince George que les Britanniques viennent de construire. ET L’ANGLETERRE, PENDANT LES ANNEES 1812, 13,14 ET 15; Par H. M. BRACKENRIDGE, citoyen américain ; Traduite sur la seconde édition par A. de DALMAS. En 1760, les combats cessent par la défaite des Français. À la place ils installent le fort Duquesne. Forte de 75 à 80 000 soldats réguliers bien entrainés et bien équipés et de la meilleure marine d’Europe,mais pour servir en Amérique le roi George n'envoya seulement que 40 000 tuniques rouges environ 25 000 pour servir dans le nord et 15 000 dans le sud et il envoya également 20 000 hessiens pour soutenir les tunique rouge . En mai 1754, dans la vallée de l'Ohio, en Pennsylvanie, les colons britanniques (parmi lesquels combat comme officier George Washington alors âgé de 22 ans) anéantissent une ambassade de colons français. — La frégate le, Le général Harrison prend le commandement de l’armée du Nord-Ouest. Puis Londres imposa le Stamp Act ( "loi sur le timbre), la plus impopulaire de tous dans les colonies américaines. — Détails sur les Indiens du Sud. A Yorktown, en 1781, retranché dans le port de Yorktown avec environ 10 000 redcoats et 200 hessiens, le général Cornwallis dut se rendre après avoir été vaincus sur mer par la marine française et encerclé par 10 000 soldats français et 11 700 américains. Les lois sur le cantonnement sont élargies aux habitations privées. Le colonel Lewis défait les Anglais et les Indiens à, Préparatifs des Anglais dans le Canada. Elle cède également tous les territoires à l'est du Mississippi (donc la vallée de l'Ohio). PARIS, Chez CORBET, libraire, quai des Grands-Augustins, n° 65. — Tecumseh visite les Creeks. Il recevait également les terres autour de la baie d'Hudson dans le nord canadien. En juin 1755, sans déclaration de guerre, une escadre britannique capture des bateaux français à l'entrée du Saint-Laurent. Le 8 juillet 1758, Montcalm, à un contre quatre, parvient à contenir les Britanniques à la bataille de Fort carillon au sud du lac Champlain. TOME PREMIER. Il s'agit de compenser la prise de la Floride espagnole par le Royaume-Uni. AVEC UNE CARTE DU THÉÂTRE DE LA GUERRE. Le Sugar Act ( "loi sur le sucre") est la première de ces lois qui vont provoquer la colère des marchands américains. En novembre 1759, la flotte française est en grande partie anéantie par la marine britannique au large de Brest, il n'y a plus de moyens de porter secours aux Français du Canada. 1820. Le pouvoir de la législature du Massachusetts est réduit et le port de Boston est autoritairement fermé. En 1773, le Parlement passe le Tea Act (" loi sur le thé ") qui exempte la Compagnie des Indes Orientales de toute taxe sur le thé provenant d'Inde. La France abandonne tout le Canada aux Britanniques. Depuis 1763, les relations entre l’Angleterre et ses colonies américaines n’ont cessé de se dégrader sur fond de réformes fiscales, jusqu’à tourner à la guerre ouverte en avril 1775. La dernière modification de cette page a été faite le 11 novembre 2019 à 08:30. Ils contrôlent la vallée de l'Ohio qui est le chemin naturel entre le Canada et le Mississippi. Pour la plupart ce sont des agriculteurs (petits propriétaires ou grands planteurs), des pêcheurs et des commerçants. En réaction, les colons formèrent un congrès contre la loi sur le timbre (Stamp Act Congress) qui se réunit en octobre 1765. Plus au sud les Français ont des postes militaires et commerciaux dans le bassin du Mississippi. Ils revendiquent ainsi leur participation à la vie politique anglaise et se rangent derrière le slogan « Pas de taxe sans représentation » (No taxation without representation). C'est l'épisode local de la guerre de Sept Ans qui se déroule en Europe au même moment. — Croisière du commodore Rodgers. La guerre d'indépendance peut d'ailleurs être considérée comme une révolution : les Américains appellent d'ailleurs cette période The American Revolutionary War ( "la guerre révolutionnaire d'Amérique"). Les Américains menacent à nouveau de boycotter les produits anglais : le Parlement annule les taxes sauf sur le thé et refuse toujours de reconnaître une représentation politique des Américains. Ces territoires immenses forment la Louisiane. Les Français sont très peu nombreux en Amérique du Nord. Par H. M. BRACKENRIDGE, citoyen américain ; Traduite sur la seconde édition par A. de DALMAS. La compagnie de commerce anglaise dispose donc d'un privilège qui semble insupportable aux colons. Au XVIIIe siècle, le Royaume-Uni, la France et l'Espagne, se partageaient l'Amérique du Nord. L'enjeu est le contrôle de la vallée de l'Ohio (voir plus haut). Ceux-ci vont commettre de nombreuses atrocités (en particulier la pratique du scalp). Certains historiens estiment qu'il s'agit également d'une guerre civile, car certains colons ne voulaient pas rompre leurs liens avec l'Angleterre et ont affronté les indépendantistes. Le marquis de Montcalm, est nommé commandant en chef des armées françaises au Canada. Jusqu'à la fin de l'année 1755, au large du Canada, la marine britannique s'empare de 300 bateaux marchands français. Cette assemblée envoya une pétition au roi et au Parlement anglais afin de réclamer la suppression de la loi. À partir de 1764, le Parlement anglais, influencé par le ministre des finances George Grenville, décide d'imposer une série de taxes aux colons. En février 1763, le traité de Paris met fin à la guerre de Sept Ans. Cette politique devait financer l'entretien des troupes en Amérique du Nord. Quant la Première Guerre Mondiale commence en 1914, les Etats-Unis déclarent leur neutralité. Elle requiert l'achat d'un timbre fiscal qui devait figurer sur les journaux, les livres, les documents officiels,… La législation: Angleterre, Écosse, Irlande du Nord, Pays de Galles sur le site de HMSO. Les colons britanniques fournissent une partie des combattants. Nouvelles taxes et manque de représentation politique, https://fr.wikibooks.org/w/index.php?title=Histoire_des_États-Unis_d%27Amérique/La_guerre_d%27indépendance&oldid=449466, Pages avec des arguments non numériques dans formatnum, Histoire des États-Unis d'Amérique (livre), licence Creative Commons attribution partage à l’identique. La grande ville est La Nouvelle-Orléans fondée en 1718 dans le sud, à l'embouchure du Mississippi. Par le même traité, la France abandonne aux Anglais, l'Inde, quelques îles des Antilles et le Sénégal. Le Parlement anglais finit par reculer en abrogeant le Stamp Act mais vote le Declaratory Act qui réaffirme le droit de l'Angleterre à lever des taxes en Amérique, sans que les colons soient représentés à Londres. Mais les troupes anglaises devaient combattre loin de chez elles et avaient une moins bonne connaissance du terrain que les Insurgents. L es Bourbons (XVI° - XIX° siècle). En juin 1942, la flotte américaine parvient à empêcher les navires japonais d'attaquer les îles Midway lors d'une bataille aéronavale. — Blocus de nos côtes. — Proposition d’armistice. Session du congrès. Les Français sont installés au Canada, dans la vallée du Saint-Laurent depuis le règne d'Henri IV, et surtout celui de Louis XIII. Ils sont peuplés d'indiens le plus souvent nomades. Measures of the General Synod of the Church of England. — Capture d’une troisième frégate anglaise, 154. Alors que la France n'envoie quasiment pas de renfort, les Britanniques envoient de nombreuses troupes au Canada. En 1757, il parvient sur l'Hudson et s'empare du fort William Henry. Malgré leurs succès dans les débuts des affrontements, les Français, dont le peuplement local, est faible et les moyens de défense limités, ne reçoivent pas de renforts venus de France. L'aide française, en 1780, fît pencher la balance en faveur des rebelles. Au total les colons venus des îles britanniques étaient dix fois plus nombreux que ceux venus de France. Les officiers anglais sont jugés par un jury britannique et non colonial. Le traité de Paris de 1763, donne aux Britanniques, la totalité du Canada et les territoires à l'est de la vallée du Mississippi. Par Vikidia, l’encyclopédie pour les jeunes, qui explique aux enfants et à ceux qui veulent une présentation simple d'un sujet. Les Britanniques s'emparent du fort Duquesne, le ruinent et le remplacent par le fort Necessity. Le 26 juillet 1758, les Français doivent abandonner la puissante forteresse de Louisbourg (île du Cap-Breton), puis le 26 août ils sont battus au fort Frontenac en Ontario. Plus intéressés par leurs colonies des Antilles, les « îles à sucre », les Français se désintéressent du Canada et de la Louisiane. La dernière modification de cette page a été faite le 3 août 2014 à 15:16. De plus une partie des colons restaient fidèles au roi d'Angleterre. Par contre les Britanniques beaucoup plus nombreux disposent de renforts continuels. Les 13-14 septembre 1759, les Français sont battus à la bataille des plaines d'Abraham près de Québec. Certains historiens estiment qu'il s'agit également d'une guerre civile, car certains colons ne voulaient pas rompre leurs liens avec l'Angleterre et ont affronté les indépendantistes. Les Amérindiens ont participé aux hostilités dans les deux camps. — Le général Hopkins marche contre les Indiens. À côté des 1 200 000 de colons il y avait environ 300 000 esclaves d'origine africaine. Dernière modification de cette page le 1 juin 2020 à 20:34. La guerre d'indépendance américaine (1775-1783) constitue une période décisive dans l'histoire des États-Unis. La guerre oppose les Français et leurs alliés indiens, aux soldats et aux colons britanniques vivant sur la côte est de l'Amérique du Nord. Tout au long de la guerre d'Indépendance les Britanniques disposaient d'une des armées les plus puissantes d’Europe. Des émeutes éclatent à New York à proximité des bureaux de vente des timbres fiscaux. Depuis le XVIe siècle, l'Espagne possédait la Floride. — Prise du brick. — Incursion du major Forsythe. Chez CORBET, libraire, quai des Grands-Augustins, n° 65. En 1765, le Parlement vote le Quartering Act ( "loi sur le cantonnement") qui prévoit la réquisition des logements et le gîte pour les soldats anglais stationnés en Amérique du Nord. En s'opposant à la métropole anglaise, les insurgents décident de former une nouvelle nation fondée sur le principe de liberté. TABLE DES CHAPITRES. À Boston (Massachusetts), les fils de la liberté (Sons of Liberty) dirigés par Samuel Adams, détruisent la maison du gouverneur Thomas Hutchinson. — Mesures pour continuer la guerre. Les possessions françaises d'Amérique du Nord forment la Nouvelle-France. Montcalm doit alors évacuer une partie de la vallée du Saint-Laurent. La paix est signée en 1783 à Paris. CONTENUS DANS CE VOLUME. La guerre franco-anglaise en Amérique du Nord (ou French and Indian War pour les Anglo-Saxons), souvent appelé la Guerre de la Conquête, s'est déroulée de 1753 à 1763. Le Royaume-Uni possède les treize colonies situées sur la façade atlantique. La ville de Québec doit capituler (septembre 1759). Les troupes françaises se débandent. L'Angleterre devient alors une très grande puissance coloniale. Déclaration de guerre. Les principales batailles furent Breed hill en 1775 où s'opposèrent environ 9000 anglais et 15 000 miliciens américains, Long Island opposant 20 000 Britanniques à 7 a 11 000 américains, Brandywine Creek en 1777, victoire majeure britannique remportée par sir William Howe et 16 000 réguliers britanniques sur les 21 000 hommes de la Continental Army de Georges Washington; Saratoga fut le tournant de la guerre de l'indépendance, les 8000 soldats anglais placés sous le commandement de John Burgoyne affrontèrent 10 000 miliciens et fusiliers commandés par Benedict Arnold: Burgoyne dut capituler avec toute son armée. CHAPITRE CINQUIEME : Louis XVI, du sacre à l'aube de la Révolution II : La guerre d'indépendance américaine (1776 à 1783) 1° La situation en Amérique du nord à l’aube du conflit (1754 à 1774) – Les tensions entre l’Angleterre et les treize colonies existaient depuis maintenant quelques décennies. Le 18 mai 1756, le Royaume-Uni déclare la guerre à la France. La France cède à son allié espagnol les territoires de la rive droite du Mississippi (la Louisiane). — Expédition sous le général Winchester. Ils sont environ 70 000, malgré les tentatives pour encourager le peuplement (en particulier par l'action de la Compagnie du Mississippi de John Law pendant la Régence). Elles portent sur le thé, le verre, la peinture, le plomb et même le papier. l’amiral anglais Cockburn. — Revers de Napoléon. La guerre franco-anglaise en Amérique du Nord (ou French and Indian War pour les Anglo-Saxons), souvent appelé la Guerre de la Conquête, s'est déroulée de 1753 à 1763.C'est l'épisode local de la guerre de Sept Ans qui se déroule en Europe au même moment. — Le général Hull va à, Opérations navales. Pour les Britanniques il s'agit de pouvoir s'étendre, au-delà de la vallée de l'Ohio, vers l'ouest en direction des territoires indiens et de la vallée du Mississippi. — Ses dévastations. En 1767 sont votées les Townshend Acts qui appliquent des taxes sur les marchandises importées par les 13 colonies. — Guerre avec les Séminoles. — Pillage et incendie du, HM_BrackenridgeHist._guerre_USA_angleterre_V1,1820.djvu, HM_BrackenridgeHist._guerre_USA_angleterre_V1,1820.djvu/7, Dernière modification le 11 novembre 2019, à 08:30, Histoire de la guerre entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Angleterre, https://fr.wikisource.org/w/index.php?title=Histoire_de_la_guerre_entre_les_Etats-Unis_d’Amérique_et_l’Angleterre&oldid=10028576, licence Creative Commons Attribution-partage dans les mêmes conditions. L'Angleterre compte faire payer les colonies d'Amérique. Montcalm y trouve la mort (ainsi que son adversaire le général Wolfe). À l'ouest, les colons britanniques atteignaient la vallée de l'Ohio et la haute vallée du Tennessee où ils buttent contre les installations françaises. La bataille de Monmouth en 1778 opposant les 14 000 hommes de Sir Henri Clinton aux 11 000 de Georges Washington fut indécise mais victoire britannique sur le plan tactique: les américain s'y battirent courageusement. Cependant cette guerre, qui lui a coûté très cher, va lui faire perdre ses colonies américaines quelques années plus tard. Le mécontentement des colons américains Les colons n'acceptent pas la répartition des frais de guerre. La réaction du Parlement ne se fait pas attendre : il passe les Coercitive Acts ( "Lois coercitives") que les colons rebaptisent "lois intolérables" (Intolerable Acts). Les villes principales sont Québec et Montréal. Le conflit prit une dimension internationale avec l'entrée en guerre de la France, de l'Espagne et des Pays-Bas aux côtés des Américains. La bataille décisive fut celle de Yorktown en 1781. — Défense du fort, Rassemblement de troupes sur la frontière du Canada. En septembre 1760, la ville de Montréal se rend aux Britanniques. Le 4 juillet 1776, les représentants des treize colonies votent la Déclaration d’indépendance des États-Unis d — Arrivée de En 1903, les Etats-Unis entrent en guerre contre la Colombie pour contrôler Panama où se construit un canal important pour le commerce maritime. Leur expansion vers l'ouest est donc impossible. Finalement les Britanniques avait peu d'hommes pour tenir les régions qu'ils contrôlaient et simultanément mener une campagne en force face à l'activité rebelle qui s'étendait du Canada au nord jusqu’à la Géorgie au sud. Lexington [modifier | modifier le wikicode] Cette bataille fut la première bataille de la guerre… Plus à l'ouest l'Espagne occupait les territoires semi-désertiques au nord du Mexique (Texas, Nouveau-Mexique, Arizona actuels). Les américains ont mobilisé environ 67 000 hommes (peu entrainés) de la Continental Army ainsi que plusieurs milliers de miliciens ils disposèrent d'une importante aide française (15 000 hommes et plusieurs dizaines de navires). Actualité : Revue de presse quotidienne rédigée par la BBC sur BritainUsa (UK-US était déjà pris...), le site officiel du gouvernement britannique aux USA. Mais après 1777 et grâce aux renforts français, les Américains ont retourné la situation à leur avantage. « Guerre franco-anglaise en Amérique du Nord » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior, La situation coloniale en Amérique du Nord, perdre ses colonies américaines quelques années plus tard, https://fr.vikidia.org/w/index.php?title=Guerre_franco-anglaise_en_Amérique_du_Nord&oldid=1430182, Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0. En juillet ils en sont chassés par les Français. Il prend des Indiens comme troupes auxiliaires. Les premières opérations militaires furent favorables aux Anglais. Un groupe déguisé en Indiens s'en prend alors à la cargaison d'un navire anglais en décembre 1773 : la partie de thé de Boston (Boston Tea Party) est l'un des épisodes les plus célèbres de la rébellion américaine. Il semblait injuste aux Américains de payer de nouvelles taxes à l'Angleterre, alors qu'ils n'étaient pas représentés au Parlement. La guerre est donc d'abord maritime contre le Japon. — Attaque dirigée contre, Opérations de la guerre sur les côtes. Le conflit prit une dimension internationale avec l'entrée en guerre de la France, de l'Espagne et … Camden en 1780 est une des plus grandes victoires anglaises sur les rebelles, mais ne changea pas le cours de la guerre,le général Charles Cornwallis et ses 15 600 réguliers (ou redcoats) épaulés par de 900 à 1000 hessiens vainquirent les 14 500 hommes de la Continental Army de Horatio Gates. En décembre 1758, les Français abandonnent le fort Duquesne dans la vallée de l'Ohio. Souvenirs de la guerre aérienne. À la suite du Traité d'Utrecht de 1713, qui terminait la Guerre de succession d'Espagne, le Royaume-Uni avait enlevé à la France les terres canadiennes commandant l'embouchure du Saint-Laurent, c'est-à-dire Terre-Neuve et l'Acadie. Pour les Français il s'agit de conserver la liaison entre le Canada et la vallée du Mississippi (par la vallée de l'Ohio). Peu de temps après son arrivée, Montcalm s'empare du fort d'Oswego (près du lac Ontario) (14 août 1756). Pour faire pression sur la métropole, les marchands organisent le boycott des produits anglais.