Connaissances forestières et environnementales, Nouvelles modalités pour les chasseurs de dindon sauvage dès le printemps 2020, Bilan de la chasse au dindon sauvage 2019, Bilan de la chasse au dindon sauvage 2018, Bilan de la chasse au dindon sauvage 2017, Bilan de la chasse au dindon sauvage 2016, Plan de gestion du dindon sauvage au Québec 2016-2023 – document synthèse, Plan de gestion du dindon sauvage au Québec 2016-2023. Depuis la mise en place du plan de gestion en 2016, le nombre d’adeptes est en constante augmentation. Vous voulez tout savoir sur le nouveau plan de gestion du dindon? Seules les femelles couvent, l’incubation dure 28 jours, puis 2 semaines après l’éclosion, … Les actions proposées pour la mi-parcours du plan de gestion tiennent compte de divers facteurs, notamment de l’augmentation des populations de dindons dans certaines régions et des conflits liés à leur présence, entre autres, dans les milieux agricoles. Alimentation L’alimentation du poussin, pendant les 3 ou 4 premières semaines de sa vie, est composée essentiellement d’insectes, une … Les femelles pondent 1 œuf par jour jusqu’au nombre de 8 ou 15 dans un nid situé au sol. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a effectué la révision de mi-parcours du Plan de gestion du dindon sauvage 2016-2023 en collaboration avec les partenaires fauniques, les intervenants du milieu et les communautés autochtones. Les retombées économiques de cette activité récente au Québec sont évaluées à plus de 5 millions de dollars annuellement. Affiche dindon sauvage – Sachez bien reconnaître le sexe et l’âge de cette espèce! L’espèce est à la limite nord de son aire de répartition naturelle et sa dynamique de population (survie, Les populations de dindons sauvages sont en expansion depuis une trentaine d’années dans les régions les plus méridionales du Québec. Les archéologues ont découvert que les Amérindiens (Aztèques) seraient probablement les premiers à avoir domestiqué le dindon sauvage il y a de cela près de 2000 ans (Earls, s.d). Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec, Fin de semaine de chasse au cerf de Virginie. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a effectué la révision de mi-parcours du Plan de gestion du dindon sauvage 2016-2023 en collaboration avec les partenaires fauniques, les intervenants du milieu et les communautés autochtones. Nouvelles modalités de chasse en vigueur en 2020. L’élaboration d’un premier plan de gestion du dindon sauvage au Québec s’est faite en collaboration avec les partenaires fauniques, les divers intervenants du milieu et les communautés autochtones. Reproduction: Polygame, le mâle s’accouple à plusieurs femelles vers le début de l’été. À la mi-parcours de ce plan de gestion, le Ministère met en place une chasse d’automne durant laquelle les mâles et les femelles pourront être récoltés dans les régions où les populations le permettent. Aujourd’hui, le dindon sauvage est établi principalement dans quatre régions administratives du Québec : la Montérégie, l’Estrie, l’Outaouais et le Centre-du-Québec. Visionnez cette entrevue sur le sujet du biologiste François Lebel sur les ondes de TéléMag. Le dindon sauvage est un nouveau gibier vedette au Québec, gagnant en popularité depuis la mise en place d’une chasse spécifique à cet oiseau en 2008. D’autres nouveautés seront en vigueur à partir de 2020. Les détails concernant les périodes de chasse sportive au dindon sauvage et la réglementation générale sont disponibles. Connaissances sur le dindon sauvage Le dindon sauvage étant un gibier nouvellement arrivé au Québec, il était impératif d’acquérir des connaissances sur ce dernier afin d’assurer une saine gestion des populations. Comme beaucoup d'animaux, il avale des petits cailloux pour faciliter cette opération, mais son appareil digestif est étonnamment efficace. Ce plan, qui couvre la période de 2016 à 2023, permet d’établir des orientations et des balises afin de mettre en valeur cette espèce et d’assurer la viabilité des populations au cours des prochaines années dans les régions où le climat et les habitats leur sont favorables. Le dindon sauvage de l’est (Meleagris gallopavo sylvestris) est une espèce indigène à l’est du Canada et aux États-Unis. Le dindon sauvage se retrouve habituellement dans les forêts de feuillus et de pins, où il préfère les aires boisées juxtaposées à des champs ouverts. Les quatre principaux enjeux de ce plan de gestion, soit la gestion du gibier, la pérennité de l’espèce, le développement de la chasse et la coexistence avec la faune, permettront de viser une pleine mise en valeur du dindon sauvage au Québec. L’espèce se trouve en plus faible abondance dans les Laurentides, Lanaudière, en Mauricie et en Chaudière-Appalaches. Le dindon sauvage avale ses aliments en entier et les broie grâce à son puissant gésier.