Le missile Agni V a été testé, pour la première fois avec succès, depuis un lanceur mobile. Le quotidien The South China Morning Post indique que bien que la Chine possède un arsenal nucléaire plus réduit que ceux des États-Unis et de la Russie, elle bénéficie des … L'arsenal nucléaire de la Chine est relativement mal connu et ne disposant pas de chiffres officiels, on ne peut que spéculer sur son importance réelle. Et même si la Chine, devenue puissance nucléaire, a continué à propager ses idées révolutionnaires et a offert une aide directe au Vietnam du Nord contre les États-Unis, la rhétorique nucléaire de Pékin s’est progressivement apaisée pour céder la place à une prudence calculée à l’égard des États-Unis. Elle est la dernière puissance à réaliser un tir atmosphérique le 16 octobre 1980. La version antinavire du missile balistique DF-21D aurait effectué un essai réussi en janvier 2011 en coulant un navire déplaçant 12 700 t. après un tir de plus de 1 500 km depuis un lanceur mobile, cela constituant une dissuasion conventionnelle face aux marines étrangères[14]. Il aurait été remis en état en 2009[21]. Si les essais sont concluants, 4 ou 5 seront construits au total. Découvrez tous nos hors-séries, livres, DVD, accessoires, produits... Créez votre compte pour accéder à l'édition abonnés. Certains tunnels seraient d'une profondeur de 1 200 m. Démarré en 1964 et achevé en 1995, ce projet de la Seconde Artillerie annonce qu'il est capable de supporter trois vagues d'attaques nucléaires d'un tonnage de 90 mégatonnes chacune et d'assurer encore des capacités de seconde et de troisième frappes. Sciences et Avenir avec AFP Mais elle le fait de la manière la plus contre-productive. Line: 208 La montée en puissance de la force stratégique navale entraîne une révision de la chaîne de commandement des forces nucléaires[19]. Si l’administration Trump a juré de ne pas laisser la Corée du Nord poursuivre sur cette “voie destructrice”, elle n’a pas encore expliqué comment elle comptait faire pour arrêter Kim Jong-un. Tout dans l’approche de Trump suggère la mauvaise foi et une incitation imprudente aux tensions comme stratagème de négociation. L'USAF le liste comme une arme, En additionnant 62 têtes nucléaires pour SNLE ou attente de démantèlement. Un SNLE type 094, appelé aussi classe Jin. Le programme nucléaire de la Chine populaire date de Mao Zedong et a démarré dans les années 1950. Les DF-21 et autres missiles sol-sol équipés d'ogives conventionnelles sont en nombre dans le 2e corps d'artillerie et sont braqués en particulier sur Taïwan. Les DF-21 et autres missiles sol-sol équipés d'ogives conventionnelles sont en nombre dans le 2e corps d'artillerie et sont braqués en particulier sur Taïwan. Covid-19 : comment éviter que le virus devienne résistant aux vaccins ? Par Le programme militaire est développé dans les laboratoires de Mianyang, dans le Sichuan, et l'un des principaux scientifiques qui y participe est Deng Jiaxian devenu un héros national immortalisé en quatre caractères : 两弹元勋, le « père fondateur des deux bombes ». De telles transactions nécessitent un fondement de confiance mutuelle. La partie américaine a supprimé le traité sur les missiles anti-balistiques (ABM) en 2002, le traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF) l’année dernière et le traité sur le ciel ouvert plus tôt cette année. En poursuivant votre navigation sur Mediapart, vous acceptez l’utilisation de cookies contribuant à la réalisation de statistiques et la proposition de contenus et services ciblés sur d'autres sites. Samedi 31 janvier 2015, l'Inde a réussi pour la première fois à utiliser un lanceur mobile pour lancer un missile nucléaire de longue portée. Voir Pourquoi les États-Unis accusent la Russie et la Chine de militariser l’espace. Line: 478 Environ 80 à 130 têtes nucléaires sont déployées sur des missiles balistiques basés à terre. Ce test était le troisième pour le missile Agni V, mais c'était la première fois qu'il était utilisé avec un lanceur mobile, monté sur un camion. Un rapport de 2011 de l'université de Georgetown spécule que l'arsenal nucléaire est de 3 600 ogives dont 3 000 dissimulées dans 4 800 kilomètres de galeries souterraines[17]. Le SSB Golf type 31 (immatriculé 200) est un bâtiment d'essais servant aux expérimentations des SLBM lancé en 1966. Après trois séries de négociations avec la Russie qui se sont terminées cet été, les États-Unis hésitent toujours à prolonger le nouveau traité START limitant les armes nucléaires à longue portée, qui expirera dans six mois. Celui-ci serait capable d'atteindre tout le territoire de la Chine. Le lancement réussi de missiles balistiques intercontinentaux par la Corée du Nord rend pour la première fois crédibles les menaces nucléaires de Pyongyang contre le territoire américain. Un site américain spécialisé dans l'armement nucléaire, www.thebulletin.org, estimait en 2000 que la Chine avait un arsenal de moins de 200 têtes nucléaires, alors qu'elle en avait 435 en 1993[13]. Auteurs de l'article « Arsenal nucléaire de la Chine » : Ce tableau comptabilise seulement les versions DF-21 et DF-21A exclusivement nucléaires. Ce navire fut lancé en 1981 et entra en service en 1987. Il semble que ces sous-marins n'embarquent pas d'armes nucléaires hors période de crise[20], jusqu'en 2015, où l'on annonce leur première mission de dissuasion. La seule chose qui ait été officiellement reconnue, c'est le projet Grande Muraille, qui consistait à creuser tout au long des 400 km des monts Taihang pour y loger un nombre inconnu de puits fixes et des pas de tir pour lanceurs mobiles. Chine La Russie et la Chine refusent de céder aux tactiques de négociation de Washington. L'arsenal nucléaire de la Chine est relativement mal connu et ne disposant pas de chiffres officiels, on ne peut que spéculer sur son importance réelle. Lisez Mediapart en illimité sur ordinateur, mobile et tablette. Line: 24 En 1999, le Rapport Cox déclare que les services de renseignements chinois ont également obtenu de nombreuses informations sur l'armement nucléaire des États-Unis. Une course mondiale aux armements se profile. Il est développé par les laboratoires du Neuvième institut fondé en octobre 1958, devenu en 1980 la China Academy of Engineering Physics (en) (CAEP) (Chinois: 中国工程物理研究院, abrégé : 九院), à Mianyang, dans le Sichuan, et l'un des principaux scientifiques qui y participe est Deng Jiaxian devenu un héros national immortalisé en quatre caractères : “两弹元勋”, le « père fondateur des deux bombes »[7]. La Chine a déclaré qu’elle n’avait aucun problème de principe avec les négociations sur le désarmement, mais qu’à court terme, il incombe à Washington et à Moscou de montrer d’abord leur engagement envers les accords de contrôle existants, car ces deux puissances possèdent plus de 90% du stock nucléaire mondial. French leaks L’objectif tacite est de faire pression sur Moscou et Pékin pour qu’ils viennent à la table des négociations comme l’a demandé Washington en vue d’un accord trilatéral, ou se retrouvent face à la sombre perspective d’une escalade nucléaire. immatriculé 406, équipé de 12 missiles Ju Lang 1 (Code OTAN : CSS-NX-3) d'une portée estimée de 3 500 km portant une ogive de 2 mégatonnes. Les forces de missiles balistiques stratégiques dépendent de la force des fusées de l'Armée populaire de libération depuis le 1er janvier 2016[12], une arme au même titre que l'armée de terre ou la marine, créée depuis le second corps d'artillerie (第二炮兵部队) constitué en 1966. D’abord épouvantées par l’idée d’une Chine possédant le feu nucléaire, les administrations des présidents Kennedy et Johnson étaient néanmoins parvenues à la conclusion que le modeste arsenal nucléaire de la Chine ne bouleversait en réalité pas les rapports de force en Asie de l’Est et n’entamait pas non plus la … La stratégie adoptée alors pourrait servir d’exemple aujourd’hui vis-à-vis de la Corée du Nord. L’affirmation raisonnable de la Russie selon laquelle un tel traité global devrait également inclure d’autres puissances nucléaires, telles que la Grande-Bretagne et la France, alliés de l’OTAN, complique encore davantage la situation. Monde, Votre adresse nous sert à envoyer les newsletters qui vous intéressent. L'Inde et la Chine, avec chacune une population de plus d'un milliard d'habitants, ont des relations tendues et une longue histoire de méfiance depuis la brève mais sanglante guerre frontalière de 1962. Rappelons que cela met fin à une période prolongée de sape de la sécurité mondiale à l’initiative de Washington. En tout cas, une chose est sûre. L'Inde, l'un des plus gros importateurs d'armes du monde, s'est lancée dans un vaste programme de modernisation de sa défense, d'un coût de 100 milliards de dollars. La base de sous-marins de Hainan construite dans les années 2000 peut abriter des SNLE[23],[24]. Dans les années 1960, les États-Unis ont dû apprendre à vivre avec une Chine communiste nucléarisée. Une autre classe de SNLE, le type 094 (désignation officielle chinoise : Type 09IV), dont le premier exemplaire a été lancé en juillet 2004. est actuellement à l'essai et il équipé de 12 Ju Lang 2 d'une portée de 8 000 km portant soit une ogive de 2,5 mégatonnes ou, selon certaines sources, 3 MIRV de 90 kilotonnes. Lorsque Pompeo appelle la Chine à « conformer ses capacités nucléaires aux réalités stratégiques de notre temps », il l’appelle en fait à augmenter son arsenal, ironise Moon of Alabama. Peut-être que Trump ne sera pas élu en novembre et qu’une administration Biden pourrait intervenir au dernier moment et prolonger le nouveau Traité START. immatriculé 406, équipé de 12 missiles Ju Lang 1 (Code OTAN : CSS-NX-3) d'une portée estimée de 3 500 km portant une ogive de 2 mégatonnes. Elle est la dernière puissance à réaliser un tir atmosphérique le 16 octobre 1980. Sa portée de 5.000 km lui permet, selon les experts, d'atteindre n'importe quelle cible en Chine, y compris les installations militaires du nord-est du pays. La Chine a révélé son arme nucléaire la plus avancée lors du défilé militaire de la fête nationale qui s’est tenu à Pékin le 1er octobre 2019. L'inventaire total est d'environ 240 têtes nucléaires, Status of Nuclear Powers and Their Nuclear Capabilities, communauté du renseignement des États-Unis, force des fusées de l'Armée populaire de libération, National Air and Space Intelligence Center, Explosion d'une première bombe atomique par la Chine, Forces nucléaires chinoises et plans de guerre de guerre nucléaire des États-Unis, FAS, 30 novembre 2006, Forces spéciales de l'Armée populaire de libération, Infanterie de marine de l'Armée populaire de libération, Aéronautique navale de l’Armée populaire de libération, Liste des bases de la force aérienne de l'Armée populaire de libération, Liste des divisions de l'Armée populaire de libération, Liste des aéronefs actuels de l'Armée populaire de libération, Liste des aéronefs de l'Armée populaire de libération, Force sous-marine de l’Armée populaire de libération, Liste des drones de l'Armée populaire de libération, Président de la commission militaire centrale, Commandement militaire suprême de la République populaire de Chine, Département de l'état-major général de l’Armée populaire de libération, Département de politique générale de l’Armée populaire de libération, Département de logistique générale de l’Armée populaire de libération, Département des armements de l’Armée populaire de libération, Administration d'État pour la Science, la Technologie et l'Industrie de la Défense nationale, Garnison de Hong Kong de l’Armée populaire de libération, Garnison de Macao de l’Armée populaire de libération, Grades de l'Armée populaire de libération, Grades de la marine de l’Armée populaire de libération, Grades de la force aérienne de l'Armée populaire de libération, Uniformes et armes des armées chinoises de 1832 à 1949, Académie des sciences militaires de l’Armée populaire de libération, Université de la défense nationale de l’Armée populaire de libération, Université Nationale de technologie de Défense, Hôpital de l’Armée populaire de libération, Journal de l’Armée populaire de libération, Unité spéciale de la Police armée du peuple, China National Aero-Technology Import & Export Corporation, China National Electronics Import & Export Corporation, China Precision Machinery Import-Export Corporation, Histoire militaire de la Chine de 1832 à 1949, Histoire militaire de la Chine avant 1911, Liste des guerres et batailles de la Chine, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Arsenal_nucléaire_de_la_Chine&oldid=173847287. Le missile balistique intercontinental DF-41 (ICBM), lancé sur route, est capable de frapper la … Si les essais sont concluants, 4 ou 5 seront construits au total. La composante navale des forces nucléaires se compose jusqu'en 2004 d'un seul SNLE, le type 092 (désignation officielle chinoise : Type 09II? En décembre 2009, les médias chinois annoncent qu'un réseau de tunnels de 5 000 km allant jusqu'à 1 000 mètres de profondeur était en construction depuis 1995 pour la protection de son arsenal nucléaire[15] dans la province de Hebei dans le nord-est du pays[16]. À l’époque déjà, les spécialistes s’interrogeaient sur l’équilibre mental des dirigeants d’un État communiste et isolé doté de la puissance nucléaire, et plusieurs options militaires – aussi hasardeuses fussent-elles – avaient sérieusement été envisagées. En 2013, le Bulletin of the Atomic Scientists estime que l'arsenal de la Chine comprend environ 60 missiles à longue portée qui peuvent atteindre une partie des États-Unis. Un tir d'essai de ce missile aurait eu lieu le 20 juillet 2011 mais n'est pas considéré comme réussi, le premier essai réussi a lieu l'année suivante. En 1999, le Rapport Cox déclare que les services de renseignements chinois ont également obtenu de nombreuses informations sur l'armement nucléaire des États-Unis. La Chine aurait entre 75 et 100 DF-21 de tous types. Function: _error_handler, File: /home/ah0ejbmyowku/public_html/application/views/user/popup_harry_book.php Les sanctions contre le régime ne suffiront pas, Découvrez toutes nos offres d'abonnement à partir de 1€, Créez votre compte pour profiter de l'édition abonnés sur le site et les applications. Function: _error_handler, File: /home/ah0ejbmyowku/public_html/application/views/page/index.php Environ 80 à 130 têtes nucléaires sont déployées sur des missiles balistiques basés à terre. Selon ce rapport publié dans la journée d’hier mardi, la Chine devrait multiplier par deux son arsenal nucléaire d’ici dix ans. Il est estimé que ces engins ne sont pas pleinement opérationnels. Moderna annonce que son vaccin contre le Covid-19 a une efficacité de 94,5%, EN DIRECT. À l’heure où les responsables américains se demandent comment traiter avec la Corée du Nord et son programme nucléaire militaire, il est important de rappeler que nous avons déjà été confrontés à une situation analogue : avec la Chine maoïste, il y a plus de cinquante ans. Agni, "feu" en sanskrit, est le nom d'une série de missiles mis au point par l'Inde depuis 1983. Le lancement de Taranis, le satellite chasseur d'elfes et de farfadets, Pfizer, Moderna : deux vaccins contre le Covid-19 utilisant une technologie nouvelle, Découverte de la plus ancienne bouteille d'huile d'olive au monde, La rougeole a fait plus de 200.000 morts en 2019, alerte l'OMS, Trump avance à marche forcée vers les forages dans une zone protégée de l'Arctique, Covid-19 : le vaccin de Sanofi pourra être conservé au réfrigérateur, Votre inscription a bien été prise en compte, Un satellite équipé de Leds pour éviter les collisions en orbite. On suppose que la Chine à un petit stock de bombes pour avions de 10, Il n'y a pas de confirmation claire que le DH-10 à une capacité nucléaire. Potentiellement, la situation ressemblerait à l’apogée de la guerre froide, lorsque les États-Unis et l’Union soviétique se sont engagés dans une course aux armements dangereuse et financièrement ruineuse. L'arsenal nucléaire de la Chine est relativement mal connu et ne disposant pas de chiffres officiels, on ne peut que spéculer sur son importance réelle. Le programme nucléaire de la Chine populaire date de Mao Zedong et a démarré dans les années 1950. L’accroissement et la modernisation de l’arsenal nucléaire de la Chine. Pour sa part, Pékin a également repoussé les avances américaines et insiste sur le fait que Washington doit d’abord remplir ses obligations internationales en matière de désarmement. Au lieu d’honorer leur accord bilatéral avec la Russie, les États-Unis veulent l’utiliser comme un moyen pratique d’étendre le contrôle sur la Chine, qui est devenue le principal rival mondial de la domination présumée de Washington. Inventaire des armes nucléaires mondiales. On estime à 3 le nombre de sous-marins de cette classe à flot en 2011. Le premier essai nucléaire d'une bombe atomique d'une vingtaine de kilotonnes a eu lieu le 16 octobre 1964 sur le site de Lop Nor, il est connu comme l'essai 596. ARSENAL. Il n'est pas considéré comme opérationnel. Moscou dit vouloir étendre le nouveau START mais « pas à n’importe quel prix », ce qui signifie que la Russie ne se pliera pas à la demande de Washington quant à l’inclusion de la Chine dans les négociations sur les armes. On faisait état en 2005 d'environ 400 armes nucléaires ce qui est relativement peu par rapport aux arsenaux russe et américains et la place au niveau du Royaume-Uni, mais les ogives stratégiques sont d'une très forte puissance pour compenser la faible précision de leurs vecteurs. En 1967, Taïwan crée un réacteur de recherche avec l'aide du Canada et du plutonium de faible qualité avec l'aide des États-Unis[10]. Selon un document écrit par des hauts gradés américains, la Chine veut doubler la taille de son arsenal nucléaire d'ici dix ans. Les premiers étaient à courte et moyenne portée, visant manifestement l'ennemi traditionnel de l'Inde, le Pakistan, mais les versions plus récentes, à plus longue portée, semblent plutôt viser la Chine. Un second exemplaire de cette classe aurait coulé dans les années 1980. On suppose que la Chine à un petit stock de bombes pour avions de 10, Il n'y a pas de confirmation claire que le DH-10 à une capacité nucléaire. Ce missile n'est pas considéré comme opérationnel en 2009 par le National Air and Space Intelligence Center [18]. Le premier essai nucléaire d'une bombe atomique d'une vingtaine de kilotonnes a eu lieu le 16 octobre 1964 sur le site de Lop Nor, il est connu comme l'essai 596. Il n'est pas considéré comme opérationnel. Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Function: _error_handler, File: /home/ah0ejbmyowku/public_html/application/views/page/index.php Line: 479 Il semble assez clair que les États-Unis tergiversent sur le nouveau traité START avec l’intention délibérée de risquer une nouvelle course mondiale aux armements. L'une des premières nécropoles chrétiennes de Gaule découverte à Autun ? Selon des estimations occidentales, l'armée populaire de … L'Inde a décidé d'investir 100 milliards de dollars dans la rénovation de sa défense. L’arsenal nucléaire de la Chine est estimé à une fraction (cinq pour cent) de celui des États-Unis ou de la Russie. Ce navire fut lancé en 1981 et entra en service en 1987. Article détaillé : Arsenal nucléaire de la Chine. Le DF-21C à capacité duale et le DF-21D antinavire ne sont pas comptabilisés. Lorsqu’une troisième série de pourparlers sur le contrôle des armes nucléaires s’est achevée cette semaine à Vienne, il était clair que les parties américaine et russe étaient toujours en désaccord sur les engagements de renouveler le nouveau traité START. Line: 192 La base de sous-marins de Hainan construite dans les années 2000 peut abriter des SNLE[23],[24]. Voir Narcisse & L’Apocalypse : Trump se retire des traités parce qu’ils ne comportent pas sa signature. Il est développé par les laboratoires du Neuvième institut fondé en octobre 1958, devenu en 1980 la China Academy of Engineering Physics  (CAEP) (Chinois: 中国工程物理研究院, abrégé : 九院), à Mianyang, dans le Sichuan, et l'un des principaux scientifiques qui y participe est Deng Jiaxian devenu un héros national immortalisé en quatre caractères : “两弹元勋”, le « père fondateur des deux bombes »[7]. Il semble que ces sous-marins n'embarquent pas d'armes nucléaires hors période de crise[20], jusqu'en 2015, où l'on annonce leur première mission de dissuasion. Line: 315 En 2013, le Bulletin of the Atomic Scientists estime que l'arsenal de la Chine comprend environ 60 missiles à longue portée qui peuvent atteindre une partie des États-Unis. Récemment, un rapport du Pentagone sur l’arsenal nucléaire chinois vient mettre encore l’huile sur le feu. Le Pentagone a accusé la Chine d’avoir augmenté son arsenal nucléaire, dépassant même le sien, ce que réfute la Chine, qui dénonce une nouvelle « calomnie » américaine.. Washington a assuré dans un rapport que la Chine entend doubler la taille de son arsenal nucléaire d’ici une décennie, avec la capacité de lancer des missiles balistiques armés de … L'Agni V, mis au point par la recherche militaire indienne, a été testé pour la première fois en avril 2012. L'arsenal nucléaire de la Chine est relativement mal connu et ne disposant pas de chiffres officiels, on ne peut que spéculer sur son importance réelle. Transmettre à la rédaction des documents d'intérêts publics Si une arme nucléaire est larguée sur la Chine, les armes nucléaires chinoises doivent être suffisantes pour anéantir l’ennemi en représailles, ont déclaré des experts. Certains organismes pensent que la Chine a produit quelque 600 têtes nucléaires depuis 1964. La montée en puissance de la force stratégique navale entraîne une révision de la chaîne de commandement des forces nucléaires[19]. Elle commence alors un programme nucléaire militaire clandestin entre 1974 et 1988 stoppé sous la pression du gouvernement américain dont les troupes, sous le commandement de la « United States Taiwan Defense Command », stationnent sur l'île jusqu'en 1979. Un total de 44 essais nucléaires a eu lieu jusqu'en juillet 1996, d'une puissance cumulée de 22 mégatonnes[9]. L'inventaire total est d'environ 240 têtes nucléaires, Status of Nuclear Powers and Their Nuclear Capabilities, « La Chine construit une base secrète pour ses sous-marins », Liste des divisions de l'Armée populaire de libération, Liste des aéronefs actuels de l'Armée populaire de libération, Liste des aéronefs de l'Armée populaire de libération, Force sous-marine de l’Armée populaire de libération, Liste des drones de l'Armée populaire de libération, Président de la commission militaire centrale, Commandement militaire suprême de la République populaire de Chine, Département de l'état-major général de l’Armée populaire de libération, Département de politique générale de l’Armée populaire de libération, Département de logistique générale de l’Armée populaire de libération, Département des armements de l’Armée populaire de libération ), Région militaire de Canton  (Garnison de Hong Kong de l’Armée populaire de libération , Garnison de Macao de l’Armée populaire de libération ), Grades de l'Armée populaire de libération, Grades de la marine de l’Armée populaire de libération, Grades de la force aérienne de l'Armée populaire de libération, Académie des sciences militaires de l’Armée populaire de libération, Université de la défense nationale de l’Armée populaire de libération, Hôpital militaire 301  (ou Hôpital de l’Armée populaire de libération), Journal de l’Armée populaire de libération, Unité spéciale de la Police armée du peuple, China National Aero-Technology Import & Export Corporation, China National Electronics Import & Export Corporation, China Precision Machinery Import-Export Corporation, Histoire militaire de la Chine avant 1911, Liste des guerres et batailles de la Chine, communauté du renseignement des États-Unis, Explosion d'une première bombe atomique par la Chine, Forces nucléaires chinoises et plans de guerre de guerre nucléaire des États-Unis, FAS, 30 novembre 2006, Administration d'État pour la Science, la Technologie et l'Industrie de la Défense nationale, Uniformes et armes des armées chinoises de 1832 à 1949, Université Nationale de technologie de Défense, Histoire militaire de la Chine de 1832 à 1949, Forces armées de la république populaire de Chine. Pakistan La capacité actuelle de la Chine serait évaluée autour de … L’arsenal nucléaire chinois apparaît comme un enjeu annexe, peu susceptible de menacer la sécurité internationale à court terme. La Chine aurait entre 75 et 100 DF-21 de tous types. Dans ce cas, le dernier pilier restant de l’architecture de la maîtrise mondiale des armements disparaîtra. Samedi 31 janvier 2015, l'Inde a réussi pour la première fois à utiliser un lanceur mobile pour lancer un missile nucléaire de longue portée. Israël et l’Empire américain sont incompatibles avec la paix, Les combats pour l’égalité à l'école aux États Unis, «Hold-Up»: les QAnon et l’extrême droite en embuscade, Le documentaire «Hold-Up», une parodie d’investigation, Le «consensus de Paris», nouveau concept creux du macronisme. Venezuela. En 1967, Taïwan crée un réacteur de recherche avec l'aide du Canada et du plutonium de faible qualité avec l'aide des États-Unis[10]. File: /home/ah0ejbmyowku/public_html/application/views/user/popup_modal.php Certains tunnels seraient d'une profondeur de 1 200 m. Démarré en 1964 et achevé en 1995, ce projet de la Seconde Artillerie annonce qu'il est capable de supporter trois vagues d'attaques nucléaires d'un tonnage de 90 mégatonnes chacune et d'assurer encore des capacités de seconde et de troisième frappes. Il est estimé que ces engins ne sont pas pleinement opérationnels. Certains organismes pensent que la Chine a produit quelque 600 têtes nucléaires depuis 1964. Line: 68 Le 17 juin 1967, la Chine teste sa bombe à hydrogène[8]. Peut-on encore sauver le radiotélescope d’Arecibo ? Selon des estimations occidentales, l'armée populaire de libération disposait, en mars 2006, d'environ 200 armes nucléaires, dont environ 145 actives[3], mais certains auteurs estiment que le nombre d'ogives est généralement sous-évalué : il serait en 2007 de 450 à 500 et devrait croître aux alentours de 700 à 800 au cours des années 2010[4] voir bien plus telle l'estimation de 1 600 à 1 800 têtes donnée par un général russe[5] ou de 3 000 publié par un think-tank américain en 2011[6]. Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Coronavirus : des chercheurs visés par des pirates russes et nord-coréens, Entrez votre email pour recevoir la newsletter. Voir Poutine nargue Trump : « Si tu veux, on peut te vendre des armes hypersoniques ». Les informations officielles chinoises sont très parcellaires et les observateurs doivent le plus souvent se contenter de spéculations sur les réelles capacités de ce pays. La version antinavire du missile balistique DF-21D aurait effectué un essai réussi en janvier 2011 en coulant un navire déplaçant 12 700 t. après un tir de plus de 1 500 km depuis un lanceur mobile, cela constituant une dissuasion conventionnelle face aux marines étrangères[14]. © Sciences et Avenir - Les contenus, marques, ou logos du site sciencesetavenir.fr sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Dans un climat géopolitique de tensions croissantes suscitées principalement par les États-Unis à l’égard de la Russie et de la Chine, la dernière chose dont le monde a besoin est la suppression d’un autre accord majeur sur les armes nucléaires.